Accueil / Ga'qan
 /  L'auteur / Etlogteg
  /  Lexique Mi'kmaw / Mi'kma'wisimk
  /  Prénoms amérindiens / L'nu milui'tatl
  /  Le mot désignant la femme en 140 langues amérindiennes / E'pit tan 140 L'nu'esit
  /  Les Indiens d'Amérique avant l'arrivée des Européens / Inuwi't'g A'tugwaqann
  / Lois sur les Indiens / Ganata tplutaqann
  /  La médecine des Amérindiens / Nepiteget
  /  Astrologie amérindienne (Roue de Médecine) / Milgwija'sit
  /  Les Amérindiens acteurs / Ta'n puskelukwet
  /  Recettes amérindiennes / L'nu etlogteg
Nouveau >  /  Héritage génétique autochtone / L'nu ta'n telwo'gmawtultimg
  /  Peuples Autochtones selon l'article 35 de la constitution canadienne / lnueie'l taluisit na ganaties
  /  Métissage depuis la Nouvelle-France / Nnueiei aqadagutk tleiawit Nouvelle France
  /  genealogie_de_vos_ancetres / Geitoq Nemijgami' tami wetagutmu'ti'gw
  /  Vos commentaires / Gegina'matimgewei egitmu's'p


Visitez mon autre site - Pjila'tigw angam

 

Personne est autorisé à publier mon adresse de courrier électronique
Merci de respecter ma volonté

 

_____________________________________________________

_____________________________________________________

J'ai travaillé fort.
Si vous désirez copier ce texte, veuillez mentionner que l'auteur est Sa'n 
(Jean Claude Sa'n Béliveau) et que le site est à l'adresse www.astrosante.com/mikmaq.html   :)

Nul n'est autorisé à publier mon adresse de courrier électronique


Attigna'si.
Gatu tet napogwa', mutt telimatl etloqteg Sa'n
aq ni'g na alsutaqan  www.astrosante.com/mikmaq.html  intelnet igtug.  :)

M'sit mutt ignmuatl ni'n e-mail

__________________________________________________







______________________________________________________________________________________________

Conseils d'un recherchiste en généalogie autochtone

______________________________________________________________________________________________





Faites vos propres recherches d'abord

Un bon conseil, faites vos propres recherches d'abord, il vous en coûtera moins cher si vous décidez par la suite de confier les recherches à une personne plus expérimantée.

Attention cependant de ne pas prendre pour acquis ce que vous trouverez sur les forums et blogs de généalogie,
certaines affirmations ne sont que du copié/collé d'un forum à l'autre. Une même information retrouvées trois fois n'en fait pas une vérité.

Il doit y avoir des preuves reconnues:
- Les documents de sources primaires sont créés au moment de l’événement et l’attestent, qu’ils proviennent de registres de baptême, de mariage ou de sépultures, d’acte notariés ou de recensements.
- Les documents de sources secondaires sont créés après l’événement par une personne réputée fiable, par exemple le «Dictionnaire généalogique des familles canadiennes»
écrit par Cyprien Tanguay, généalogiste, prêtre et professeur d'histoire, ou qu’ils soient des ouvrages généalogiques comme les travaux de de l’historien Gustave Lanctot. - Les documents de sources tertiaires sont basés sur des documents primaires ou secondaire (autobiographie, mémoires, histoire familiale).
- Les documents de sources quaternaires sont ceux dont les sources sont des affirmations trouvés sur des blogs, forums ou sites généalogiques sur Internet.
Ces sources peuvent servir de guides mais ne peuvent être retenus comme étant des preuves indiscutables.




Si vous confiez vos recherches généalogiques à une tierse personne...

Une généalogie devra fournir toutes les copies trouvées d'actes de mariage, de recensements et autres documents prouvant leurs existances sans doute possible.

Il est inconsevable qu'un(e) généalogiste qui sans vous fournir aucun document vous charge des frais d'ouverture de dossier
simplement pour vous dire qu'il ou elle n'a rien trouvé.

Assurez-vous que cet individu faisant ces recherches autochtones fournira des preuves prouvant que l'ancêtre est autochtone.

Notez qu'il arrive que certains ou certaines généalogiste considère autochtone une une personne dont l'origine est inconnue.
Inconnu signifie seulement qu'il n'y a pas de document trouvé indiquant le lieu de naissance ou de mariage au moment de la recherche. Il a été porté à mon attention qu'il y avait même des généalogistes qui utilisaient comme preuves des noms trouvés dans un roman ou autre document aussi peu sérieux.



Évitez les surprises

Vous désirez les services d'un(e) généalogiste ?
Exigez un estimé d'abord. Il vaut mieux vous entendre d'abord avec votre généalogiste.
Les honoraires demandés dépendront du temps nécessaire à exécuter les recherches.
Par exemple, pour trouver une lignée (une branche d'un seul nom de l'arbre) il faut environ deux heures.

Il serait judicieux de vérifier les qualifications et la réputation de la personne à qui vous désirez confier un travail de généalogie ($$$)
Aussi, il vaudrait mieux s'entendre du montant des honoraires et du moment de livraison du travail demandé.

Il suffit quelques fois de faire une simple recherche sur Internet.
Vérifiez s'il y a eu plaintes en faisant une recherche avec son nom.

La façon de s'afficher vous en dira beaucoup sur ce ou cette généalogiste



Méfiez-vous de ceux ou celles qui vous en mettent plein la vue

Certaines personnes ne possédant pas les qualifications nécessaires auront beaucoup d'imagination et utiliseront des abréviations quelconques dans le seul but d'attirer la confiance.
Un(e) généalogiste utilisant une abréviation autre que GFA, GRA ou MGA ne peut prétendre être membre de ces sociétés de généalogistes "agréées".

J'en au vu de toutes sortes:
- D.E.C. (diplôme d'études collégiales) - M.B.A. (Master of Business Administration) - MD (Medicinae Doctor) - D.M.V. (Doctorat en Médecine Vétérinaire) - LL. B. (Baccalauréat en droit) - LL. L. (Licence en droit) - LL. M. (Maîtrise en droit) - Ph. D. (Philosophiæ Doctor) - B. Éd. (baccalauréat en éducation) - Et tout autre abréviation n'ayant rien à voir avec la généalogie :)
(Voyez le site http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4559)


Méfiez-vous davantage si ces abréviations qui n'ont rien à voir avec la généalogie contiennent des fautes. Dans les domaines autres que «généalogie» les mots certificat, baccalauréat, licence, maîtrise et doctorat s'abrègent en ne conservant que la première lettre du mot, qui devient une majuscule, suivie d'un point abréviatif.  L'abréviation de diplôme est dipl. ou D. Par exemple, on écrira LL. B. et non pas L.lb.
(Demandez-vous pourquoi une personne ayant un baccaloréat en Droit un Compatble Général Licencié abandonnerait sa profession et contenterait de faire de la généalogie ?)

Certaines abréviations anciennes d'origine latine, toujours en usage, font exception à ces règles et utilisent uniquement des majuscules.


À se rappeler

Feu René Jetté, dans son Traité de généalogie, écrivait avec justesse :

« L'objectif de la méthode de la généalogie n'est pas seulement de trouver, mais de prouver le fait d'intérêt généalogique. »

Or, certains prétendus chercheurs se font un devoir d'ignorer ce principe fondamental.




Vérifiez la stabilité du ou de la généalogiste à qui vous désirez confier un travail de généalogie ($$$)

Certains(es) changenet fréquemment d'adresse afin d'être introuvables.
Méfiez-vous si la réponse à votre demande d'informaton tarde à vous parvenir.
Méfiez-vous si la proposition faite vous semble trop belle pour être vraie.
Vérifiez sur Internet s'il y a eu des plaintes concernant le ou la généalogiste à qui vous désirez confier votre recherche généalogique (sur des blogues, forums, livre d'Or, etc.
Méfiez-vous de ceux ou celles qui pour appâter utilisent des termes qu'on utilise pas tous les jours.
Certains(es) peuvent par exemple dire qu'ils font parti d'un "consortium" .
Un "consortium" est en quelque sorte quelque chose qui disparaît presqu'aussitôt avoir fait son apparition :)
puisque le dictionnaire défini un "consortium" comme étant une collaboration temporaire
entre plusieurs "acteurs" ou une "association d'entreprises" à un projet dans le but d'obtenir un résultat. 



 Renseignez-vous auprès de l'organisme auquel dit appartenir le ou la généalogiste que vous désirez engager pour une généalogie.




Méfiez-vous des soi-disantes lettres de recommandation

Pourquoi un(e) généalogiste aurait besoin d'une recommandation écrite par une nation située aux USA plutôt que d'ici ?



Un(e) généalogiste vous a trompé ? Vous avez des doutes sur un(e) généalogiste ?


Faites comme d'autres, informez-moi des coordonnées de ce ou cette généalogiste, vous rendrez ainsi service à d'autres.
Vous devez cependant me four nir une preuve comme une lettre par exemple, la facture, etc. (Cofidentialité assurée)

Plusieurs m'ont écrit (on me trouve facilement sur Internet) concernant des personnes de peu de foi prétandant être «généalogiste autchtone» qui utilisaient des noms d'ancêtres qui ne sont pas reconnus «autochtones» par les généalogistes «sérieux».
D'autres m'ont écrit concernant des personnes qui ont livré une généalogie «douteuse».
D'autres m'ont écrit m'informant qu'elles avaient attendu(es) jusqu'à 14 mois pour finalement recevoir une simple lettre les informant qu'ils n'avaient pas d'ancêtres autochtones et sans aucune preuves à l'appuis, sans remboursement. Etc.


Je conserve les copies qu'on m'a envoyé des lettres, courriels ou autres.


Proposez-moi le nom de ce ou cette «généalogiste non agréé(e)» à qui vous voulez confier ce travail.
Si des personnes m'ont fait des commentaires négatifs à son sujet, je me ferai un plaisir de vous en informer,
celà sans porter d'accusations, simplement en révélant les faits rapportés. Vous pourrez ainsi juger par vous-même :)

N'hésitez pas à dénoncer le ou la généalogiste qui ne vous a pas rendu le travail demandé
afin que je puisse ajouter leurs noms à ma liste.
Important:  Afin de m'éviter une poursuite judicière je dois avoir des preuves s.v.p.
Ces renseignements demeureront confidentiels.




Quelques exemples de mauvaises expériences...

Désespérés et sans nouvelle, un(e) client(e) frustré(e) laisse un message dans livre d'Or du site Web d'un(e) généalogiste...






Une dame se plaint sur un blog que les données accomagnant la généalogie qu'une généalogiste lui a fourni sont erronées...





Une dame se plaint sur un blog que les données accomagnant la généalogie qu'une généalogiste lui a fourni sont erronées...





Une dame se plaint sur un blog que les données accomagnant la généalogie qu'une généalogiste lui a fourni sont erronées...





Une généalogiste ne rend pas la marchandise et ne paie pas son assistante...





Un(e) généalogiste ne présente pas un travail et charge des frais d'ouverture de dossier...

14 mois plus tard, un(e) généalogiste produit une facture de 75$ CAD simplement pour informer le client que les documents de preuves sont insuffisants, comme si la demande venait juste d'être lue pour être ensuite jetée aux ordures... mais avecle chèque encaissé.