| Service de vérification de votre généalogie Amérindienne / Angaptm gneg wetagutijig |

|
Accueil /  Ga'qan | * | Auteur / Etloqteg | * | Lexique Mi'kmaw / Míkmawísimk |
 | Prénoms Amérindiens
/ L'nu milui'tatl | * | Origine des noms / Miluisultieg | * | Le mot désignant la femme en 140 langues amérindiennes / E'pit tan 140 lnui'sit |
| Les Amérindiens et les Lois / Ganata tplutaqann | * | Les Indiens des Amériques avant l'arrivée des Européens / Inuwi't'g A'tugwaqann |
| Premières Nations des Amériques / Elmimtukumik msut' tan Tasukmiksultijik | * Medecine amérindienne / Pouwowin |
| Légendes amérindiennes / L'nu a'tukwaqann | Toponymie Canada  /  Kanata telui'tg' | * | Recettes / Etloqteg |
| Plantes comestibles sauvages  /  Mena'taqug egsitpu'gowei alt'g |
| Nous sommes tous cousins  /  Ta’n telwo’gmawtultimg | *
| Acteurs Amérindiens / Ta'n puskelukwet |
| Vos Commentaires / Gegina'matimgewei egitmu's'p | * | Liens Amérindiens / lnuwi't'g Igtigl |


Mes services  / Elugowul
 | Roue de Médecine  et  Conseils du Sage  /  Newtiska'q jel si'st tepgunsejig agnutmaqan | * | Interprétation amérindienne des songes  /  'Nsutumalsaute ta'n Milgusi |
| Service de traduction / Nessutmasewul |
* | Vérification de votre généalogie autochtone  /  Wetagutijig |  *  | Troc / Sa'se'wit |




Service de vérification de votre généalogie autochtone
Ge'itu wetagutijig




Êtes-vous Autochtones selon la Lois sur les Indiens ?

Le Québec compte actuellement 739,350 "Indiens non inscrits" et "Métis non inscrits" selon le dernier recensement de 2011.
La province de l'Alberta a la plus grande population (66 055), suivie de près par le Manitoba (56 795) et l'Ontario (48 345).
Les provinces de l'Atlantique en compte 92,468

Selon les dernier recensement canadien de 2011, parmi la population dite non Amérindienne, il y avait 509,529 individus qui se sont déclarés d'ascendance amérindiennes métis ou non statués.
9,1 % de Québécois non-Autochtone se sont déclarés d'ascendance Autochtone, ce qui représente 739,350 individus sur une population de 8,215,000 individus.
5,1 % vivaient dans les provinces de l'Atlantique où l'on retrouve la majorité des descendants Acadiens, ce qui représente 92,468 individus sur une population de
1,813,102.
Le total est donc de 831,818
individus qui se sont déclarés d'ascendance amérindiennes métis ou non statués.  
On peut en ajouter 50,000 ou 100,000 qui le nie ou l'ignore.
À ce nombre, on peut en ajouter près de 100,000 enfants nés après 1982 d'un parent Autochtone (6,2) et d'un parent non-Autochtone.


Vous désirez être reconnu(e) ?
Vous devrez fournir au gouvernement tous les documents le prouvant 
si vous désirez être reconnu(e) comme étant "inscrit(e)".


Vous êtes admissible а l'inscription si :

Vous étiez admissible avant que la Loi sur les Indiens ne soit modifiйe le 17 avril 1985;
ou vous avez perdu votre statut d'Indienne par suite de votre mariage avec un non-Indien 
ou vous avez été "émancipé(e)" par suite d'un mariage avec un non-Indien;
ou vos grands-mиres maternelle et paternelle n'avaient pas le statut d'Indienne en vertu de la Loi sur les Indiens avant leur mariage et vous avez perdu votre statut а l'вge de 21 ans;
ou votre inscription a été contestée avec succès parce que votre père n'était pas inscrit conformément а la Loi, alors que votre mère était inscrite;
ou vous avez perdu votre statut d'Indien parce que vous ou vos parents avez présenté une demande de renonciation а l'inscription et а l'appartenance а une Première Nation (émancipation); 
ou vous êtes l'enfant de personnes désignées aux points 1 а 5 ci-dessus.

Vous pourriez également être admissible а l'inscription si un seul de vos parents est admissible а l'inscription en vertu du paragraphe 6(1) de la Loi sur les Indiens.
ou vous être Indiens selon le jugement du 14 avril 2016 de la Cour Suprème du Canada.


Preuves exigées par le gouvernement

Le Minitistère des Affaires Indiennes et du Nord exige des preuves de votre ascendance, qu'elle soit des parents, des grand parents, d'un ou plusieurs, 
même si les derniers enrgistrés l'ont été il y a un siècle ou plus.

Il ne suffit pas de présenter votre arbre généalogique.
Vous devez fournir les sources de vos informations (Livres de généalogie Tanguay, Lives de généalogie Jetté, Livres de généalogie Drouin, Archives Nationales, Archives de Réserves, Archives des hopitaux, etc.).


Vous devez fournir le maximum des preuves "admissibles":

D'abord et avant tout votre certificat de naissance  
ainsi que les certificats de naissance et de mariage de vos parents, si possible de vos grand parents.

À ces documents vous devrez joindre:
- les preuves d'appartenances dans le passé à une bande d'Indiens
et/ou
- les preuves d'appartenance actuelle à une bande d'Indiens non inscrits ou de Métis non inscrits.

Vous devrez ajouter des preuves telles que
- des copies du ou des des recensements de Réserves Indiennes;
et/ou
- des copies de recensements hors d'une Réserves qui indiqueraient vos liens autochtones;
et/ou
- des copies de certificats du mariage de vos ancêtres où serait indiqué leurs liens autochtones;
 et/ou
- des copies de documents autres prouvant les liens autochtones de vos ancêtres. 



Une généalogie est une histoire familiale

Une généalogie est une histoire familiale se déroulant à travers le temps traçant une ligne continue de descendance d'un ancêtre donné.

Dans le passé les Amérindiens et ceux après eux ont appris à mémoriser leur généalogie et ces données étaient récités aux mariages, aux funérailles et à d'autres fêtes et cérémonies.  Au fil du temps, la capacité de retracer les origines par la mémoire est devenue un art perdu.

Aujourd'hui, une personne qui souhaite retracer son ascendance doit faire des recherches dans les documents de l'État Civil afin d'obtenir les renseignements dont ils ont besoin comme preuves, tels que les données vitales tels que les naissances, les mariages et les décès, ceux-ci par divers gouvernements et dossiers privés.  Sont aussi utiles les documents biographique et historique qui ont laissé leurs traces tels que les lieux d'habitations, le style de vie, l'éducation, les professions et les réalisations.



Vos documents sont-ils valables ?
Assurez-vous des sources !

Si vous montez vous-même votre arbre généalogique, assurez-vous de vos sources.
Certains sites web de généalogie (Myheritage, Geneanet, Wikitree, Family tree, etc.) permettent de joindre vos données à celles de d'autres membres.
Ces données peuvent être bonnes, mais ne vous y fiez que si les copies de "sources reconnues" l'accompagnent.

Méfiez-vous de sites où on vous propose des noms d'ancêtre trop beau pour être vrai.
Par exemple, si on vous propose une ancêtre qui dans l'Acadie de 1678 aurait portée le nom "Marie Coyote blanc" ou "Marie Coyoteblanc".
Dites-vous que l'habitat d'origine des coyotes est le centre des USA et centre-sud du Canada.
Les coyotes n'éxistaient tout simplement pas en Acadie à cette époque, les Indiens n'ont donc pas pu adopter un nom inspiré de cet animal.
Les coyotes ne sont apparu en Ontario, au Québec et dans les Maritimes qu'entre 1940 et 1990.


Ne sautez pas trop hâtivement aux conclusions

Ne croyez pas que votre ancêtre qui portait le nom de famille «Sauvage», «Sauvageau» ou «Savage» était obligatoirement un Indien.
Il est nécessaire de savoir que des familles venant de France portaient le nom «Sauvage». 
D'ailleurs, la première famille "Française" portant le nom «Sauvage» est arrivée au Canada en 1716 selon «Dictionnaire des familles canadiennes-française - Tanguay».    
On y mentionne aussi que la première famille Française portant le nom «Sauvageau» est arrivée en Nouvelle-France en 1656.
De nombreuses pages de ce dictionnaire font une liste de mariages Indiens/non Indiens dans une section portant le titre «Sauvages».  
Ces pages les identifient ces Indiens par les noms de leurs nations (Amalécite, Malécite, Micmac, Abénakis, Huton, Iroquois, etc.)
ou les noms de leurs proriétaires (d'esclaves). 
Le «Dictionary of Canadian Biography» mentionne quant à lui que la première famille portant le nom «Savage» serait arrivée d'Irlande en 1740. 



Désirez-vous vous assurer de l'exactitude de vos découvertes avant d'expédier votre demande à Ottawa ?
Si c'est le cas, je vous offre mes mes services de vérifications
(Dites-vous que le Ministaire des Affaires Indiennes et du Nord ne clarifiera pas votre recherche pour vous - et - Votre demande sera rejetée s'il elle comporte des erreurs)  

À titre de passionné de généalogie autochtone sans pour autant être un généalogiste agréé,
je vous propose mon aide afin de vérifier votre travail de découverte de vos liens autochtones.
Mon rôle ne sera cependant pas de trouver pour vous des ancêtres Autochtones mais plutôt de vérifier si les liens que vous prétendez "autochtones" sont justes.

Doutez-vous du travail d'un(e) généalogiste ?
Il arrive que certains généalogistes affirment qu'il existe des ancêtres autochtones avec des preuves boiteuses alors que la plupart des généalogieste sérieux contestent ces même sources.
Si je peux fournir des documents prouvant qu'il n'y a aucun lien autochtone je le ferai (selon les documents que je possède). 



Les documents dont j'aurai besoins pour vérifier l'authentisité des liens autochtones que vous avez trouvé

- La copie PDF de votre arbre généalogique
- Le ou les noms de vos ancêtres Autochtones pour lesquels je dois vérifier les liens autochtones possibles 
- Si possible les copies PDF de documents prouvant que vos ancêtres sont autochtones (recensements, notes historiques reconnues, certificats de mariages, etc.)
Je procéderai aux recherches en prenant pour acquis qu'aucune erreur ne s'est glissée en ce qui vous concerne, ou concerne vos parents ou grand parents.)



Votre contribution:  Le troc ou un paiement PayPal


Si vous optez pour le troc...

Je suis preneur pour:
- des copies pdf des livres de généalogie de l'Institut Drouin;
- pour des copies pdf des généalogies Jetté,
- pour des documents reconnus tels des copies pdf de documents 
anciens ou des copies de livres de généalogie, ou des copies reconnues de recensements en format pdf.
(Je n'accepte pas de documents recopiés de votre main ou re-copiés par d'autres.)

Étant passionné d'astrologie ancienne je suis aussi preneur pour: 
-  pour des copies PDF provenant des originaux  
des oeuvres des astrologues ou astronomes Claude Ptolémée de Péluse, Jean Kepler, Morin de Villefranche, 
Jung, Paul Choinard, Jean Muller, Henri Gouchon, Hadès, René Bouchet, Georges Antares.
(Je n'accepte pas de documents recopiés de votre main ou re-copiés par d'autres.)

Étant donné que je possède des centaines de documents anciens en format pdf
je n'accepte que les documents qui peuvent m'être utiles et utiles à d'autres 
et seulement le type de documents proposés sur ce site Web.

Une fois le document reçu et mes recherches terminées, vous recevrez le code nécessaire 
pour le téléchargement de mon travail de vérification.



Si vous optez pour PayPal...


Votre contribution 40$ CAD

Comment expédier vos documents ?
pour m'expédier le document généalogique (PDF seulement) que vous désirez que je vérifie.
Si le document est trop lourd, veuillez utiliser un
service permettant d'envoyer des gros fichiers tel que WeSend, Hightail, WeTransfer, RapidShare ou autre. 
(N'utilisez pas mon adresse courriel pour une raison autre que pour mes services de recherches généalogique ou pour le troc, sinon vous n'aurez aucune réponse)


La livraison du travail

Une fois le document reçu et mes recherches terminées, le travail vous sera expédié via courrier électronique. 
La ivraison du travail de véréfication se fera dans les 15 ou plus (selon la complexité). 
(Je vous enverrai un code nécessaire au téléchargement si ce document de recherche est trop lourd pour être envoyé par courrier électronique) 








Voici le type de documents qui peuvent ou non être en lien avec vos ancêtres.
Si c'est le cas, que je joindrai à mes documents de recherche :



(Un Acadien et son épouse "sauvagesse de nation" tiré des «Recensements de l'Acadie»)



(1708 - Premier recensement des Mi'kmaq en Acadie
)



(Recensement de St-Pierre et Miquelon 1774)




 
1610 - Extrait du registre de baptêmes de l'église dv Port Royal en la Nouvelle France
Le jovr de la sainct Jeahn Baptiste 24. de jvin





Extrait du Registres de 1734 listant des Malicites (aussi disponible ceux de 1738, 1756)





Recensement huron 1665




Noms des femmes indigènes selon les registres Tanguay de 1890



Liste des "Sauvages" et époux ou épouses selon les dictionnaires Tanguay



Il arrive que le nom "amérindien" de l'épouse soit utilisé dans les documents...

"Pierre Martin Lejeune aagé de 40 ans, et sa femme Anne Ouestuorouest..." 
tiré de «Généalogie des Acadiens avec documents, Placide Gaudet - Page 61 - Document de la session no 18» 
(Il s'agit ici de la Mi'kmaq portant le nom Anne Ouestnorouest dit Petitous selon le généalogiste bien connu S. White)





(Ce livre contient des éléments intéressants)


Ce livre de 608 pages contient 76 pages où on nomme les "Sauvages" baptisés selon leurs noms et leurs noms de baptême
Voici quelques extraits...




...

...
..




(Tiré de «Histoire des Acadiens», Bona Arsenault.  Editions Fides - 2004)



(Tiré de «A travers les registres - Cyprien Tanguay» disponible par le troc sur ce site web)


 

Le pemier mariage avec une Autochtone à Québec a été célébré le 8 novembre 1665
Martin Prévost et Marie-Olivier Sylvestre Manitouabeouich


(Tiré de «A travers les registres - Cyprien Tanguay» disponible par le troc sur ce site web)

...aussi chez www.nosorigines.ca )


Philippe Mius D'Entremont... 





Aussi chez NosOrigines
Le fils du Sieur Philippe Mius D'Entremont, baron de Pobomcoup (1601 - 1700) avait épousé une Mi'kmaq...


(Tiré de  www.nosorigines.ca )


(Tiré de www.nosorigines.ca )